[sommaire] : [1][2][3][4][5][6][7][8][9][10][11][12][13][14][15][16][17][17bis][18][19][20][21][22][23][24][25][26][27] [28] : [retour au OuiKi]

« L’aigre en vert »

Phivinar gratte et Logus Tinien tourne « L’aigre en vert »

 

Tour suivant : ...vin Celte

Lilippe se retrouvait dehors, une fois de plus dans sa veste de noix rusée & Une lumière jaune badigeonnait la ville. Le flot des voitures s'était remis à couler le long des trottoirs où ondulait l'onde d'une foule de plus en plus compacte. C'était l'heure de la sortie des cols blancs et des tailleurs stricts. Lilippe (Lalelilelle de son nom & ) posté au carrefour de Park Row et St.James Place regardait cette déferlante s'engouffrer dans les bouches de métro inonder les sous-sols. Il se tenait immobile sur le trottoir gris. Il ne tenait pas s'ouvrir au murmure de la rue qui filtrait - " il le sentait bien tourner autour de lui, pareil à une eau qui suinte entre les planches d'une vanne d'étang, jusqu'à ce que la poussée de l'eau furieuse fasse tout craquer ". Partout, dans toutes les villes du monde, le spectacle de ce flux et de ce reflux quotidien lui avait toujours donné ce sentiment mélangé de fascination et de dégoût à la bouche. Il en était à s'interroger à ce qu'il ferait si les événements prévus ne s'accomplissaient pas.

Plus tôt dans l'après midi, Lilippe avait des coups verts par rasoir (sans fourchette ni cuillère) en effeuillant le choux (sans se recouper) la libération de Leureux (né Leplus) & Il s'était donc rendu sur le champ au lieu du rang des voûtes fixé quelques jours plutôt.

Cela faisait bien une heure qu'il faisait le poireau, un peu aigri par le nouveau lapin, quand il aperçut la voiture stationnée à moins de cinquante mètres, au bout de la rue. Il cru reconnaître de loin, l'ailée ganse d'un chapeau connu. Il savait maintenant quoi faire. Il laissa la bouche d'un cent dix qui lui servait de bain de siège puis sortant son caniche de poche il fendit la foule à la rencontre, courant presque. Lilippe se mit en marche et remontant une à une les aiguilles des ses talons pour être dans l'étang. Un instant il cru l'avoir perdu puis, la minute d'après, il comprit que le chapeau se dirigeait vers Chinatown. Il le suivit dans Canal Street puis le chapeau obliqua dans Brodway. Slalomant entre les piétons il remonta ainsi jusqu'à Central Park. Lilippe songea que pour cette course il aurait du chausser autre chose que ses talons aiguilles qui commençaient à lui vriller les chevilles &Il se dit aussi que s'il ne pressait pas le pas il allait le perdre.

Leureux (né Leplus) se dirigeait sans hésiter vers la fête foraine dressée près de Heckscher & Leureux fit une pause devant des baraques de casse-pipes, regarda un instant le carrousel des chevaux de bois puis acheta une glace pour le palais des places. Au moment où Lilippe s'apprêtait à son tour à y pénétrer il bouscula un vielle dame qui poussait une carriole de sucreries qui versa. " Tout cela nécessite un peu de liquide & " lui dit la femme en lui tendant un verre de blanc à griser. Il bu et pour s'excuser du désastre paya quelques pommes d'amour et un sachet de pralines & Il croqua machinalement l'une des pommes rouges ouverte. Mais le ver aidant la pomme des lèvres il sentit passer le pépin. Les vitres tournaient de l'Sil, son image se déformait. Il eu à peine le temps d'entendre un expert en imper avec parapluie qui remuait l'air rance lui dire : " & par ici la sortie "

Il fut epousseté dans un monte charge où il sombra en poussière &

***

La chute avait fait oublier à Leplus son rendez-vous avec Lilippe & Et pendant qu'il disputait au bar avec Maggie la partie des Tchèques, Monsieur Madame Lalelilelle émergeait d'une tord-peur inattendue, piégé dans le saccage d'écailler la tête coincée contre la porte de la censure, dans une traque anar dont il avait été victime à son issue... Lippe (tout mélangé) : Son bang de son boire ! Bande de sales hauts bars. Quelle qu'un(e) a versé du somme mine de faire dans mon verre de vains blancs à l'orque jatte et niais Leplus Leureux né! C'est sûrement un traître coude RRose ou de Marcelle. Shaker hait! Vince doit savoir que tous les corps rompus sont easy, dans cette grosse pomme polaire de veine &(Heu ! & dans cette gosse pomme plaine de vert & )

Toujours mitigé il songea que (l')Ever était encore tombé dans l'une des pommes (de l'arrosoir) et que l'art aux heures arrosées était au vert dans sa peine &

Leplus ignorait toux laid trac K de Lilippe & Soupe choux guet par la pois trine couleur un dit go des yeux de Miss Maggie, ce der niais ne perdit pas de temps pour lui pro pauser un "strip chess " (1). La belle trouvant la propre option allée chante accepta sans condition haut cul nSuds & En balai, Leplus lui fit sans tares dés le coup du "berbère âgé .&

Leplus : Le tchèque épate !

Maggie (en levant son corse sait) : Et mâte !

Leplus : Oh, marraine ! J'vois double !

Maggie (gît flan les nerfs vé) : et moi, j'adoube !

Leplus : Soufflet n'est pas jouer !

Maggie (malice rieuse) : Fais ton choix : vit ultime ou bourre haut ?

Epié mais point lié, Leplus comprit tout des sept mascaras de... Quel trac noir ! Mais qui étire les filles, celles dont Leplus croise de manie aire six thématiques l'éparse chemin ?? Peut-être même que Lilippe avait fait l'effraie de celui qui était derrière tous, là ?! Tout cet épais brouille l'art !! Leplus allait-il sans short tir vivant : toutes ces poules l'agrippent à vit air, ce mâle heureux...

Sept heures du soir : dénudé de ses fils, Lilippe s'en va s'enfiler six citrons supprimant ainsi de son sang les traces laissées par le sérum siroté à son insu. Sans -souci, Lilippe, ce vrai, réussit à se défiler de cet état second. Une fois remis au fil d'aplomb, il s'enquit de quadriller toute l'avenue à la recherche de Vince, son ami évincé &

Lilippe (en angle est, une photo à l'appui) : Exquis houx Sufs mie lait hie dis ? Douille ou Queneau six mannes ?

La passante (enfilant) : Don't have time.

Lilippe (un sultan) : Donne te aveux taille me & Ouais, say ça, écho nasse !

Dès le début de sa quête, mystère mis six Lalelilelle comprit que retrouver Leplus dans cette ville de dératés relevait du décrochage de l'une ou de l'autre, aube aux mille lieues de leur mare à thons - effraie nés. (Pour cause de maux vais axe cent et médits au creux engueulé, les dits halos gueux, ces huit vents seront tard à deux huit en fers rang sept. Cinq cailloux, le quêteur, baille baille ! )

Lilippe(montrant le beau retrait de sonne âme mie) : Excusez-moi, monsieur, avez-vous vu cet homme ?

Le monsieur (Un Charles, à temps) : Bien sûr, que je l'ai vu.

Lilippe (tout imaginé) : Ah bon ? Où ça ?

Le Charles (attend toujours) : ça dépend, mon bon monsieur ma bonne dame &Pour un dollar, je l'ai pas très bien vu, il était un peu loin & Mais pour 100 dollars, il est dans ma poche. Et pour 1000, il est dans ma main !

Lilippe (être très vil guerre) : Et l'âme hyène dent à gueux le veau leurre, tue l'aveu ? Et ce pis hait ce dans qui il est, va ! Or dur !

Mâle à l'aise dans ses basses quêtes, Lilippe harpon taie les Ève nues de bigleux appel, à la recherche du moins Dreux petit un dix : en vingt & Et comme un mâle leurré n'arrive jamais esseulé, la pluie s'était mise à tomber. Avant d'être au rosé, Lilippe se réfugia dans le hall de l'an pire esthète bu le ding. En levant les yeux, Lilippe comprit que cet imper allait lui coûter cher &

 

De son cottage, Leplus finissait sa partie de strip chess...

_________________
(1) Strip Chess : et qui va lent du strip pot Caire, peut être traduit par " strip hot et chèque "

[sommaire] : [1][2][3][4][5][6][7][8][9][10][11][12][13][14][15][16][17][17bis][18][19][20][21][22][23][24][25][26][27] [28] : [retour au OuiKi]